Mars 2015 – ATELIER MICROBIOTE à Montcelard

Près de 50 acteurs du domaine de la santé, chercheurs ou industriels, chercheurs en Sciences Humaines et Sociales ou étudiants en Master 2 se sont réunis à Montcelard le 30 mars 2015 dans le cadre d’une journée de travail et d’échanges sur le thème du microbiote.

 

Les objectifs de cet atelier étaient :

  • Décloisonner et rassembler des mondes complémentaires ;
  • Créer une espace de réflexion pour échanger des points de vue et s’enrichir mutuellement ;
  • Susciter des partenariats et des collaborations interdisciplinaires ;
  • Permettre aux étudiants et futurs chercheurs en SHS de s’intéresser aux enjeux des dernières innovations en médecine avec une approche interdisciplinaire

La  matinée a été dédiée aux interventions de médecins (Martine Laville, spécialiste en endocrinologie, diabète et nutrition, professeur de nutrition à la faculté de Médecine de l’Université Lyon 1 – Gilles Mithieux, directeur de l’unité Inserm 855 « Nutrition et cerveau » à Lyon, et directeur des animaleries du secteur Lyon-Est de l’UCBL (ALECS) – Vincent Baty, hépato-gastroentérologue et diplômé du master « Culture et Santé » de la Faculté de Philosophie Lyon 3) et des chercheurs en Sciences Humaines et Sociales (Christine Durif-Bruckert, Maître de Conférence Honoraire et Chercheure en Psychologie Sociale et en Anthropologie, Université Lyon 2,  et Directrice de recherche de Humanities LAB – Elodie Giroux, maître de conférences à la Faculté de philosophie de l’Université Jean-Moulin Lyon 3 et membre de l’Institut de Recherches Philosophiques de Lyon – Betty Dodet, Docteur en pharmacie, docteur en biologie humaine – Béatrice de Montera, double cursus en Biologie et en Philosophie du DEUG au Doctorat).

 

L’après-midi a été consacré aux échanges autour des sujets suivants :

  • Les possibilités d’intervention au niveau du microbiote semblent infinies, allant de la guérison de maladies rares à la prévention de maladies chroniques, de l’obésité au diabète et à la dépression, à l’obtention d’un état de santé supérieur. Mythe ou réalité ?
  • Comment ces nouvelles connaissances s’intègrent-elles dans les savoirs profanes ? Quelles sont les attentes du public, quelles sont ses interrogations ? Qu’est ce qui est faisable, acceptable ?

Mérieux Université a contribué à la conception et à l’organisation de cette journée, en partenariat avec l’Université de Lyon, et la Fondation pour l’Université de Lyon.

Le prochain Atelier de réflexion sur des enjeux contemporains en santé se tiendra en mars 2016, sur le thème de la Médecine Personnalisée.

 

Pour plus d’informations : communication@merieux-universite.com